Conseil communal du 24 septembre 2019

Votes et interventions reportées au conseil par les porte-paroles Kayoux

Conseil communal du 24 septembre 2019

Résultats de l’assemblée du 22 septembre 2019

Maison de la Citoyenneté – Ottignies

Fichier synthèse de tous les votes kayoux accessible sur

:

https://cloud.domainepublic.net/rbuxant/s/HJ44qKB7bfbfYKx

Point 2

: Zone de police d’OLLN - Budget 2019 - Modification budgétaire n°1

Vote

: Abstention

Méconnaissance du dossier

Point 3 – Budget participatif - Campagne «

Proximity

» - BePlanet

Les délibérations sur ce point furent très partagées, 1/3 «

pour

» avec réserve, 1/3 abstention et

1/3 contre. Nous avons passé 40 min de débat à

analyser les informations en notre possession. Et

voici le message qu'il a été décidé à l'unanimité de vous transmettre concernant la convention

entre notre ville et la fondation Beplanet dont il est question dans ce point.

Nous soutenons à 100% le fait

que notre ville ait pu dégager un budget pour dynamiser les

initiatives locales de transition.

Néanmoins nous avons quelques questions et inquiétudes à vous faire

part.

Une question relative au choix du partenaire

: BePlanet

Nous ne comprenons pas le choix du partenaire BePlanet. Sur un budget de 20000€, destiné

entièrement aux citoyens à la base, BePlanet prélèvera la somme de 10000€ pour ses frais de

gestion, ce n'est pas rien. 10000€ et plus... car 3 événements festifs sont prévus dans leur

campagne mais les frais de catering de ces 3 événements seront à charge de la ville...

Or Beplanet sera aidé par un partenaire plus expérimenté et plus implanté dans le territoire : le

Réseau Transition. Dès lors, première question

: pourquoi ne pas confier le budget de 20.000 euros

directement à ce partenaire, déjà présent, actif et visible sur la commune ? Ou encore à la Maison

du Développement Durable

?

L’implication des citoyens : "faible" dans le jury de sélection mais "forte" dans le crowfunding et

les coups de pouces : une inversion des objectifs

?

Nous avons été par ailleurs très étonnés de lire que dans le jury qui choisira le(s) projet(s) à soutenir

financièrement, les citoyens ne seront présents que « le cas échéant » (étape 4/8). Or, nous

insistons pour que ce jury 'inclue 'absolument' et même 'majoritairement',

les citoyens de la

commune

!

Par contre l'appel aux citoyens est bien évidemment lancé lorsqu'il s'agit de participer... au

crowdfunding... ou d'offrir du temps de bénévolat, ou du support matériel. Alors là, les mots fusent,

 

ce sera une mobilisation citoyenne et chacun sera appelé à s'engager (comme le titrait le Monde

Diplomatique « souriez, vous êtes exploités »)

L'implication des entreprises : aide à la participation/citoyenneté ou l'opportunité d'une

belle vitrine pour certaines d’entre elles

?

La plus-value apportée de BePlanet, c'est la promesse de recevoir des dons de la part des

entreprises, dans le but de passer pour le budget de réalisation des 10.000 euros restants à

25.000eur.

Les entreprises invitées à contribuer financièrement pourront ensuite bénéficier de

réduction d'impôt via la fondation BePlanet.

D’où notre 2ième question : comment les entreprises partenaires seront-elles choisies ? Et quels

critères garantiront que ce ne soit pas la porte ouverte pour une campagne de «

greenwashing

» de

leur part ?

Quels types de projets seront-ils retenus ?

Des initiatives individuelles, comme le lancement d'une entreprise ? Ou des initiatives collectives

dont l'ADN serait un apport bonifiant pour la collectivité ?

Nous ne trouvons en tous cas aucun critère qui aurait un rapport avec le fait d'augmenter la

participation politique des citoyens sur la commune. Les critères sont en fait assez vagues.

La démarche de Be Planet dans ce cas nous semble inadéquate, nous trouverions plus honnête de

supprimer les mots 'citoyen' et 'participation' de leur campagne.

Pour conclure :

Nous comprenons qu'Olln sera une des 5 communes-test qui expérimentera ce nouveau projet «

proximity » et que celui-ci a la facilité d'être une expérience « clé sur porte ». Mais nous sommes

par contre assez peu enthousiastes par rapport à la

campagne et au projet

tels proposés dans ce

point.

Nous regrettons également que le lancement de cette campagne soit déjà planifié au festival

Maintenant, alors qu'il n'a pas encore été débattu et voté au conseil communal.

Nous voterons donc "abstention"

Point 5 – Police - Acquisition de tablettes pour le département Proximité

Vote

: Abstention

Investissement matériel pour une mission d'utilité publique

: positif

Par contre, la nécessité de devoir utiliser de tels outils devrait être aujourd’hui réévalué dans le

contexte social et environnemental d'urgence que nous vivons Ainsi par exemple dans ce cadre

précis des missions liées aux domiciliations il ne paraît pas pertinent (= va apporter plus de souci à

travers la maintenance, l'impact environnemental en engendrés par l’extraction/transport des

métaux rares nécessaires, etc...).

Le vote passe de P à A, suite à l’assemblée.

Point 13 - Plan trottoirs - Rue des Deux Ponts – Dépassement budget

Vote

: Contre

Si rien n’est à reprocher quand à l’objectif recherché par ces travaux (= améliorer la mobilité douce

au centre d’ottignies), la manière dont ce projet a été négocié ne requiert pas notre approbation –

Tous les postes sont en dépassement (+18% de dépassement à ce stade, alors que les travaux ne

sont pas finis) Nous voterons donc «

Contre

» pour signifier une limite atteinte, qui à l’avenir ne

devrait plus se reproduire.

Point 32 - Règlement taxe sur la délivrance de documents administratifs

Vote

: Contre

Taxation d'une obligation légale à laquelle le citoyen ne peut se soustraire, il n'a pas le choix. S'il

faut trouver des sous pour les caisses communales (ici les prévisions de gain sont de 40.000eur),

est-ce bien sur ce poste qu'il fallait se concentrer

? Nous estimons que non, c'est le service

minimum à la collectivité dont notre administration, nous devons en préserver l'accessibilité.

Point 42 – Contrat «

Rivières

»

Le groupe de travail qui s'est penché à l’assemblée sur le point 42 - "

contrat de rivière : programme

d'actions 2020-2022 - pour approbation"

a donné l'avis suivant :

Vote POUR car ces travaux sont indispensables à la qualité de l'environnement et se réjouit

mais

aimerait très concrètement

:

1° avoir des informations relatives à l'estimation du budget nécessaire pour la réalisation des points

prévus;

2° qu'un état des lieux des travaux effectués lors des programmes précédents et des coûts déjà

engendrés soit présenté;

3° avoir un suivi des actions menées et notamment en ce qui concerne les résultats du cadastre de

l'égouttage lorsque celui-ci aura été effectué

4° qu’à la suite de ce cadastre, si de mauvaises connections sont constatées le nécessaire soit

réalisé pour bien séparer les réseaux de pluie et d’égouttage de telle manière que notamment, les

égouts qui traversent le Bois des Rêves ne se déversent encore dans La Malaise.

Nous en profitons pour demander à la ville de veiller, lors de l’exécution de prochains travaux de

débouchage des égouts (notamment ceux qui traversent le Bois des Rêves) à ce que cela se réalise

correctement, en prenant garde que l'entreprise responsable ne rejette pas le contenu de ceux-ci

dans le Ry-Angon ou la Malaise (comme cela a été le cas cet été).

Point 44 - Nouvelle piscine à LLN – Approbation cahier spécial des charges

Vote

: Contre

En cohérence avec la décision prise en AC#4 en date du 28 avril 2019 et reportée au CC du 30 avril,

au sujet de ce dossier piscine, nous voterons "contre".

Questions 15 min

La ville est-elle prête à soutenir la création d'un centre socio-culturel auto-géré dans ce lieu

?

Si non, peut-elle proposer un autre lieu ?

La ville est-elle prête à charger le facilitateur aux affaires universitaires Yves Leroy d'initier et

participer à une médiation

entre les occupants et l'UCLouvain ?

Et quelle sera la position de la bourgmestre en cas d'expulsion ?

Share this post