Ecriture inclusive

Pourquoi avons-nous décidé d'utiliser l'écriture inclusive ?

Ectriture inclusive

L'écriture inclusive, qu'est-ce que c'est ?

L'écriture inclusive est selon la wikipédia :

Le langage épicène, la rédaction épicène, le langage neutre, l'écriture inclusive ou le langage dit « non sexiste » sont un ensemble de règles et de pratiques cherchant, à travers le choix des mots, la syntaxe, la grammaire ou la typographie, à éviter toute discrimination par le langage ou l'écriture.

Il s'agit donc d'un moyen de promouvoir l'égalité des genres dans un texte, et de contourner le choix fait au XVIIème siècle par la langue française de favoriser le genre masculin.

On peut la reconnaître par l'emploi de formules "barbares" telles que "intéressé·e·s" ou encore "celleux".

Mais pourquoi utiliser cette manière d'écrire qui peut alourdir les textes ?

Le sexisme (et les autres discriminations liées au genre) est un des problèmes de notre société qui peut mettre en péril un processus démocratique en empêchant les femmes de pouvoir exprimer leur avis avec autant de poids que les hommes.

Nous avons donc décidé d'appliquer dans notre site et nos documents une écriture aussi neutre que possible. Nous ferons toutefois attention à ne pas surcharger le contenu au point de le rendre incompréhensible.

Pourquoi est-ce important pour notre groupe ?

Après un débat entre les personnes en faveur de l'écriture inclusive et celles qui y étaient opposées au sein de notre groupe, nous avons décidé d'utiliser cette forme d'écriture malgré sa lourdeur possible.

Pourquoi ? Parce que la langue est le premier moyen d'exprimer une pensée et qu'elle est donc aussi le premier outil politique. Mais aussi parce que nous pensons dans notre langue, et que l'écriture inclusive permet donc de penser de manière neutre. L'écriture inclusive permet également graĉe au débat qu'elle crée de dénoncer le sexisme quotidien et ordinaire de la société.

Ne risquez-vous pas de perdre des gens ?

Si ! Le plus gros problème est que l'écriture inclusive est plus compliquée à comprendre.

Nous avons donc décidé d'inclure un maximum de personnes en :

  • utilisant des tournures de phrases et des mots neutres de la langue française lorsque c'est possible
  • utiliser une orthographie inclusive moins "orthodoxe" mais plus légère : "habitant·es" au lieu de "habitant·e·s"
  • de préparer plusieurs versions (féminin, masculin, inclusive) de nos documents destinés au grand public lorsque le document inclusif est trop lourd

Et si cela ne marche pas, nous reviendrons sur notre décision.

Pour en savoir plus

Image : Unisex Symbol par AnonMoos, AIGA domaine public téléchargé depuis WikimediaCommons

Participez à nos rencontres

Je participe !

Inscrivez-vous à notre newsletter

Je m'inscris !