Kayoux : des roses... et des épines

Cela fait un an que Kayoux est entré dans la vie politique d’Ottignies- Louvain-la-Neuve.
Le collectif a pour ambition d’améliorer le fonctionnement démocratique de la commune, en partant du principe qu’une démocratie ne peut s’exercer véritablement que là où les véritables « politiques » sont les citoyens, et les conseillers communaux n’en sont que les porteparoles.
Cette ambition s’écarte donc de la philosophie du système représentatif actuel où ce sont les conseillers « élus » qui décident pour les citoyens.
Au coeur du projet, des assemblées citoyennes Depuis les élections d’octobre 2018, Kayoux dispose de deux sièges au Conseil communal, où il essaie de relayer au mieux la voix des citoyens. Comment ? Principalement en organisant régulièrement des assemblées citoyennes ouvertes à toutes et tous. L'objectif y est de s’informer, de débattre et de construire des décisions communes, éclairées par les apports de chacun, qui sont ensuite portées au Conseil communal par l'entremise de nos deux porte-paroles. Kayoux pense qu’il n’y a pas de sujet public qui ne mérite d’être débattu ensemble, et que pour que chacun puisse faire entendre sa voix, il doit se sentir à son aise. C’est pourquoi nous voulons donner la priorité aux points apportés par les citoyens eux-mêmes, et nous veillons à ce que ces assemblées se déroulent dans une ambiance conviviale. L'ordre du jour du Conseil communal y est également traité : grâce au travail fastidieux réalisé par un groupe de volontaires (qu'ils en soient ici remerciés), celui-ci est "débroussaillé" au préalable ; chacun des points fait l’objet d’une proposition de vote, qu'il revient aux participants de l'assemblée de valider ou non.
Une légitimité fondée sur la participation aux assemblées Kayoux s’efforce d’atteindre ses objectifs sans trahir ses principes et valeurs. Mais c’est un exercice difficile et nous sommes encore loin de l’idéal affiché. Les défis sont nombreux et nous travaillons à les surmonter, que ceux-ci touchent au fonctionnement du collectif ou aux activités publiques. Dans ce dernier domaine, il est toutefois un obstacle fondamental que nous ne pouvons franchir seuls : la participation aux assemblées citoyennes.
A ce jour, huit assemblées se sont tenues. Toutes ont débouché sur des prises de position et des propositions transmises au Conseil communal. C’est un résultat prometteur qui n’a pu être obtenu que grâce à toutes celles et ceux qui ont participé à ces assemblées. Nous les remercions de tout coeur !
Mais celles-ci attirent encore beaucoup trop peu de personnes. Les sujets, eux, n’ont pourtant pas manqué en 2019 : attribution des marchés publics, processus « Commune hospitalière », projet de piscine olympique, « Smart City », communes paysannes… Ne s’agit-il pas là de questions trop importantes pour être laissées à la seule opinion personnelle des conseillers communaux ?
Nous avons besoin de vous ! Sans les citoyens, Kayoux n'a pas de raison d'être. Nous lançons donc un appel à tout le monde, et notamment aux 1417 personnes qui, en 2018, ont voté en faveur de ce projet : donnez-nous une chance de parvenir à faire de la politique autrement, venez aux assemblées ! Nous espérons vous voir nombreux lors de notre prochain rendez-vous : le 15/12/2019, à 14h, au café le Barbuston (avenue Demolder, 2, Limelette). Le thème : « Le CPAS : Pour qui ? Pour quoi ? Comment ? »
La démocratie, n'est-ce pas davantage que voter tous les 6 ans?
Pour vous informer sur Kayoux : kayoux.be
Pour recevoir la newsletter : http://kayoux.be/contact/ newsl Pour rejoindre Kayoux / poser des questions ou émettre des suggestions : bonjour@kayoux. be ou 0488 / 02 08 60
Lorsqu'elles ont lieu, les assemblées se tiennent le dimanche qui précède le Conseil communal. En 2020, les séances du Conseil auront lieu les 28/01, 18/02, 24/03, 28/04, 26/05, 23/06, 29/09, 27/10, 24/11 et 15/12.

Share this post